Charlie Dalin mène le sprint, arrivée ce soir !

Le suspense se réduit. Sauf impondérable, Charlie Dalin devrait être le premier à couper la ligne d’arrivée ce soir assez tard, ensuite Louis Burton et Boris Herrmann dans la nuit ou au petit matin … Les six heures de bonus de Boris Herrmann pourraient lui donner la victoire finale dans un timing très resserré.

Cliquer l’image pour agrandir

L’option très nord prise par Louis Burton lui aura peut-être fait perdre la course, ayant considérablement rallongé sa route jusqu’aux Sables, tandis que Charlie Dalin est resté au maximum sur les rails, en trace directe, au ras du Cap Finisterre pour finir par une belle diagonale dans le Golfe de Gascogne.

Les discussions de ponton ne font que commencer …

Charlie Dalin

Il est temps d’arriver, les soutes sont vides !

Vendée Globe, un final haletant

Dimanche matin, ils étaient quatre à avoir franchi les Açores: Louis Burton, Charlie Dalin, Boris Hermann et Thomas Ruyant. Quatre à terminer le Vendée Globe en mode “solitaire du Figaro”, après 75 jours de mer très éprouvants.

Cliquer pour agrandir

Ce n’est pas le moment de commettre la moindre erreur, même infime. Ne pas dormir pour être à l’optimum, dormir pour ne pas dérailler, that is the question. Burton et Hermann ont pris un avantage sur Dalin, l’ayant remonté et situés plus au vent, mais Dalin n’est pas homme à plier.

La prochaine porte se situe au large de la Corogne, avant de débouler mardi dans le golfe de Gascogne à vive allure.

L’ITV de Yanne Eliès, particulièrement éclairante sur l’ambiance de cette fin de parcours.

Les dernières prévisions météo sur la zone, les premiers vont arriver dans le Golfe de Gascogne juste au moment où le vent y redeviendra portant. Cela pourrait aller alors très vite.

Louis Burton revient en tête

A 600 milles des Açores et 1800 milles des Sables d’Olonne, Louis Burton prend la tête de la course. Son option Ouest contre le reste du monde aura payé.

Cliquer pour agrandir

Mais absolument rien n’est joué … ils sont encore 8 ou 9 en tête de course, les premiers au coude à coude, avec une météo bien compliquée devant. Plus de vidéos en provenance de ce groupe de tête, plus d’infos, silence radio ou intox, c’est maintenant tout pour la gagne!

Il est encore temps de programmer un séjour aux Sables d’Olonne, mercredi ou jeudi prochain, les bateaux arriveront en rafale, dans la liesse générale. A en oublier le virus. Au fait, devront-ils passer un test?

Et tout à l’arrière de la course, Alexia Barrier nous fait un petit cours de cuisine. Vivement le Cap Horn! Encore à 600 milles pour elle, deux ou trois jours de Pacifique Sud. Bravo Alexia!